vandenbergh_09_t

Exposition Domnique Van Den Bergh chez Quadri du 19 août au 12 septembre

vandenbergh_09

Participant voici peu à l’exposition collective « Dress Code » à l’Iselp, l’univers de Dominique Van Den Bergh (Anvers, 1962°) se voyait ainsi analysé par Adèle Santocono : « Insolites, leurs vêtements sont faits de papiers froissés, sans chair, sans vie. Peu étonnant, alors, que le son manquait à ces poupées de chiffon car seul résonne encore le souvenir d’une époque révolue et l’innocence des premières années. Corps et visages se sont dématérialisés pour disparaître complètement et emporter avec eux les non-dits de l’enfance. Il y a des mots que le passé charrie avec lui. Chez Dominique Van Den Bergh, ce sont les verbes de la féminité, de la maternité, de la sexualité et de la mort. Autant de récits noirs que la plasticienne dessine à l’aide de papiers blancs ».
Quadri accueillera une vingtaine d’oeuvres récentes à la cimaise, tandis que la Librairie Quartiers Latins proposera une installation inédite à partir du 24 septembre, jusqu’à la fin octobre.