16 août 2009

Michel Dubret - Le minotaure

Dans tout labyrinthe, l'entrée et la sortie se confondent <!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> J'avais un minotaure. Une bête superbe et remarquablement idiote, qu'en hommage à une mienne grand-tante j'avais appelé Léopold. Dans cette période  quelque peu décousue de ma vie, pleine d'incertitude et de vacuité, sa présence m'était un réconfort tangible. L'affection et la stupidité du minotaure sont proverbiales, et Léopold était doué de l'une  et de l'autre à un tel degré... [Lire la suite]
Posté par charp à 14:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

08 janvier 2008

Peut-être - Michel Dubret

Décimale des baisers la folle aux yeux de camphre est tombée dans ses ailes Grande main dévorée la longue noire la nuit réserve cette augure pour la chimie des asphodèles Michel Dubret
Posté par charp à 10:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 août 2007

Créance       Au parloir des sommeils       l'empreinte claire       de ta main       régule éblouissant       sur le carreau       aveugle       des lâchetés évidentes.  Michel Dubret ... [Lire la suite]
Posté par charp à 10:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :