Torotoumbo__hommage___MA_Asturias_1974

 

Extraits de l'article "Jacques Zimmermann" sur Wikipedia, nouvellement créé:

Jacques Zimmermann (né le 7 septembre 1929) est un peintre belge, membre de l'Académie Royale de Belgique1 depuis janvier 2001, lauréat du prix Gaston Bertrand 20142 et membre du mouvement Phases depuis 1957. Professeur de dessin à l'Institut Saint-Luc de Bruxelles, il a par ailleurs exercé des activités de marionnettiste (Théâtre des Galopins, Téléchat (1re saison)), de décorateur de théâtre (Théâtre National de Belgique, Théâtre Royal du Parc) et de caricaturiste (Pourquoi Pas?).

A l'écart des courants dominants des arts visuels contemporains, Jacques Zimmermann se singularise par son enracinement dans l'histoire de la peinture (Joachim Patinier, la nature morte hollandaise, William Turner, etc.) tout en affirmant sa proximité avec des mouvements contemporains tels l'abstraction lyrique (Hans Hartung, Karl-Otto Götz) et le surréalisme (Max Ernst, Yves Tanguy).

...

Citations:

"A la fois un geste sauvage et des parcelles d'azur, Jacques Zimmermann pratique la force et l'allégresse. Sauvage mais concertée, la brosse enlève et élève la couleur; à l'inverse de l'apparence, le tableau s'allège de matière et atteint sa maturité. Un doigté saupoudre des pigments pour relever l'ensemble. Il y a encore des peintres, évidemment, des peintres qui s'inscrivent dans la tradition admirable qui va de Van Der Goes à Max Ernst, de Dürer à Manessier, qui passent par Venise, les embarquements de Watteau, les fulgurances de Turner et gagnent les grands massifs, qui innovent la forme et la tonalité à travers les prismes du sensible, de l'actuel, de la nécessité créatrice." ROBERTS-JONES, Philippe, Sur des paysages de Zimmermann, in Signes ou Traces, Académie Royale de Belgique, 1997.

T1_2_Rouge_gris